• 05.58.73.54.13
  • tennistartas@gmail.com

Un tennisman tarusate sur les courts de Roland Garros

Un tennisman tarusate sur les courts de Roland Garros

Un tennisman tarusate sur les courts de Roland Garros

Certes, ce ne sera que pour ramasser les balles des champions qu’il admire ; il n’empêche que c’est une belle aventure que s’apprête à vivre Baptiste Cabanne, 15 ans, classé 30 et pur produit de l’école de tennis dirigée par Franck Hervy.

« C’est la première fois que la PST tennis envoie l’un de ses sociétaires dans le temple de la petite balle jaune » se félicite le président Yves Deyres. « Baptiste est un joueur de tempérament mais il est exemplaire sur le court ».
Il fait partie de l’équipe des 15-16 ans et a déjà obtenu des résultats, tant au niveau du tournoi Land’Adour qu’aux championnats des Landes individuels.

Et il a bien du mérite car sur 4000 tennismen de 12 à 16 ans qui ont candidaté en s’inscrivant sur le site de la Fédération française de tennis (FFT), il fait partie des 283 qui ont été retenus.
« J’ai été convoqué à Lagord (Charente-Maritime) et, avec mon camarade de Grenade-sur-l’Adour, Mathieu Saint-Martin, nous sommes les seuls landais à avoir été sélectionnés » raconte l’espoir tarusate.
Baptiste va rentrer en scène pour les qualifications entre le 24 et le 30 mai . « Je vais tout faire pour être retenu pour les phases finales » poursuit-il. « Nous allons être supervisés et notés tous les jours ».

Mais alors, quelles sont les qualités requises pour être ramasseur de balles ? « Il faut être adroit, réactif et faire preuve d’endurance. Et on nous demande aussi d’être discret » assure Baptiste.
Il espère notamment côtoyer ses champions favoris que sont le Suisse Roger Federer chez les hommes et les Françaises Caroline Garcia et Alizé Cornet chez les dames.

Pour l’heure, coaché par Franck Hervy, il peaufine son entraînement afin de mettre toutes les chances de son côté. Bien entendu, le voyage et l’hébergement sont intégralement pris en charge par la FFT ; « en plus, on est habillé par Lacoste » précise-t-il ; « un vrai luxe ».

C’est dire que nombreux seront les 220 sociétaires de la PST tennis à suivre les “exploits” du carcaressois sur le petit écran.

Guy Bop

siteadmin